L'ambition des Francas est de contribuer, « avec les enfants et les jeunes », à la formation de

« l'Homme et du Citoyen le plus libre possible dans la société la plus démocratique possible ».


Les valeurs auxquelles se réfèrent les Francas sont :


L'humanisme
Pour les Francas, la valeur première est indéniablement l'Humain.
Les Francas s'attachent à favoriser, dès l'enfance, le développement de la personne, tant dans sa dimension individuelle que dans sa dimension sociale et, pour ce faire, cherchent à développer les potentialités dont la personne est porteuse.
Le respect de l'humain se traduit par la reconnaissance de la personne -y compris celle de l'enfant en tant qu'individu singulier mais aussi en tant qu'être social. Il implique le respect de toutes les personnes sans distinction d'âge, de sexe, d'origine ou de situation sociale, la société française se compose d'individus différents « qui naissent et demeurent égaux en dignité et en droits ». De cette valeur première en découlent d'autres.

 

La démocratie
Elle donne des droits à chacun mais elle crée des devoirs, le premier d'entre eux consistant à respecter les droits des autres.
Elle donne à chacun le pouvoir de participer aux décisions collectives.
Elle se nourrit d'une citoyenneté active dont elle favorise l'exercice.
La découverte de la démocratie et son apprentissage passent par la découverte, l'apprentissage et l'exercice progressif de la citoyenneté par les enfants.

 

La liberté
En réalité, la liberté n'est toujours que relative, l'égalité supposant que chacun respecte la liberté des autres : liberté/égalité/fraternité sont les trois volets indissociables du triptyque républicain.
L'autonomie c'est l'absence de dépendance ; c'est en fait la capacité de l'individu à se déterminer lui même.
L'autonomie suppose des acquisitions et des apprentissages. Elle implique une capacité à analyser des situations, à évaluer des risques, à anticiper des situations et à décider (à se décider) ; elle suppose d'être responsable c'est-à-dire d'avoir une conscience suffisante des effets de ses comportements et de ses actes.
L'autonomie est une conquête progressive qu'il faut permettre et accompagner dès l'enfance pour assurer à chacun l'exercice de sa liberté dans le respect de la liberté des autres.


L'égalité
Tous les individus ont les mêmes droits et les mêmes devoirs. Tous n'ont cependant pas les mêmes possibilités d'exercer les droits qui leur sont théoriquement reconnus ni même d'ailleurs d'assumer leurs devoirs.

Les Droits de l'Homme et de l'Enfant sont à la fois des objectifs à atteindre et des principes à respecter ; ils constituent des contenus de l'éducation dont ils doivent inspirer les conditions et les méthodes.


La solidarité
La solidarité c'est la volonté d'interpréter positivement l'interdépendance des individus et des groupes humains : elle implique la réciprocité et s'exprime par l'échange, l'entraide et le partage des connaissances comme des richesses.
Elle s'apprend par des pratiques collectives.

La laïcité
La laïcité va au-delà de la tolérance : elle invite à comprendre et à admettre, elle implique le respect de la différence.
Elle a enfin une dimension éducative : elle implique de respecter l'éduqué tout en exigeant de lui les efforts indispensables au développement de son autonomie.

La paix
Entre des individus, des groupes ou des nations, des difficultés relationnelles peuvent à tout moment surgir. Rechercher la paix, c'est d'abord apprendre à repérer les désaccords pour tenter de les réduire et de résoudre le plus tôt possible les problèmes qui peuvent être sources de difficultés ; c'est ensuite apprendre à gérer pacifiquement les conflits qui peuvent se déclarer.


Afin de mettre en vie ses valeurs il faudra que sur le commune, territoire de vie de :


- Permettre l’épanouissement personnel de chaque enfant.
- Permettre l’apprentissage de la responsabilité individuelle et de l’autonomie.
- Permettre l’entraînement à la vie collective et démocratique.
- Mettre en vie le principe de laïcité, ferment de la cohésion sociale.
- Sensibiliser à la notion de territoire quartier, commune, département, région, pays, Europe.
- Sensibiliser aux Médias.
- Agir en direction de tous les enfants, en accentuant notre action vers les plus pauvres sans pour autant les stigmatiser.
- Permettre aux enfants porteurs de handicap d’accéder au Centre de Loisirs dans les meilleures conditions.
- De plus, l’objectif cherchant à mettre en oeuvre une Education Globale, visant l’élévation du niveau culturel de l’individu dans la société, en faisant appel à l’ensemble des techniques et des formes d’expression, doit trouver sa concrétisation au travers du projet éducatif et surtout du projet pédagogique.

1 – LES OBJECTIFS DE L’ACTION ÉDUCATIVE
a) Répondre aux besoins de garde des parents notamment pendant les temps périscolaires, se traduisant par l’organisation de plages d’accueil prenant en compte les évolutions des temps de travail mais aussi des changements de la structure familiale.
b) Répondre à la demande des parents de mettre en place d’activités éducatives et techniques (diversifier les formes d’expression, diversifier la nature des activités) en prenant mieux en compte l’environnement et les propositions existantes.
c) Répondre aux besoins de développement psychomoteur, cognitif, d’autonomie et de responsabilité des enfants (adapter les activités aux âges des enfants).
d) Prendre en compte les données relatives aux rythmes de vie des enfants dans l’organisation des activités (En référence les études en chrono biologie cf Professeur REVEL, et Professeur MONTAGNIER sur les rythmes circadiens). Les programmes des structures Accueils de Loisirs Péri et Extrascolaire se doivent de tenir compte des suggestions éducatives des parents et de la possibilité pour les enfants de se prendre en charge dans le temps de loisirs.
e) Permettre à l’enfant de se réaliser dans un milieu ouvert et riche en étant acteur de ses loisirs (projet d’enfant/projet d’animateur). Faire que les programmes intègre mieux l’ouverture vers l’environnement proche (Projet Accueil aux Avalats), moins proche et lointain, ainsi des minis séjours sont un moyen d’aller à la découverte, des autres, d’autres lieux, d’autres patrimoines, d’autres expériences…
f) Favoriser la vie démocratique du groupe et la participation des enfants à l’organisation du collectif (groupe de parole, comité d’organisation des enfants, jeux collectifs).
g) Sensibiliser les enfants au respect des autres (attitudes des animateurs inspirant le respect, utiliser les situations conflictuelles).
h) Développer les projets en concertation avec les enseignants et les intervenants extérieurs en recherchant la complémentarité éducative.
i) Développer les liens avec l’école par le réinvestissement scolaire (lien avec l’Opération Accompagnement aux Devoirs, les activités CEL, voir l’Accompagnement Educatif).
j) Garantir la sécurité physique, affective et morale de chaque enfant (organisation du collectif, des espaces, des aménagements... et des équipes d’animateurs).
k) Créer un cadre familial et convivial afin que chaque enfant puisse se ressourcer en dehors de l’école (l’Accueil de Loisirs comme espace intermédiaire entre l’école, la famille).


2 – LES MODALITÉS DE PRISE EN COMPTE DES BESOINS
Sur la commune, deux Accueil de Loisirs (A.L. Marie Curie Louisa Paulin et l’A.L. René Rouquier) accueillent les enfants scolarisés sur les écoles élémentaires et maternelles dans le cadre des temps périscolaires.
L’Accueil de Loisirs Victor Hugo du Mercredi, des Petites et des Grandes Vacances ainsi que les Clubs d’activités spécifiques proposent aux enfants des activités éducatives sur les périodes extrascolaires (Mercredis, Petites et Grandes Vacances).
Chacune des structures fonctionnent en référence au projet pédagogique qui lui-même détermine un programme annuel (programme annuel décomposé en sous programmes bimestriel pour les mercredis et les Accueils de Loisirs, et un programme strictement lié au séjour pour les petites et les grandes vacances). Il se fait le reflet des axes éducatifs définis dans le respect de la règlementation en vigueur (Agrément DDCSPP et PMI).
L’évaluation de la pertinence des programmes s’effectue toutes les semaines dans le cadre des temps de préparations des équipes pédagogiques suivant une grille d’évaluation prédéfinie dans le projet pédagogique. L’évaluation pointe des éléments quantitatifs (effectif enfant, effectif encadrement...) et des éléments qualitatifs (participation, implication, satisfaction des enfants) dont la synthèse sera trimestrielle, dans le cadre du bilan.
Et enfin un accueil de qualité, de par les savoirs êtres, savoirs faire, et savoir faire faire dispensés par l’équipe d’animateur disposant d’une palette de compétences technique diversifiées et d’un réel engagement dans les valeurs éducatives qui animent le Projet Educatif.
Pour accueillir l’effectif enfant de l’ordre de 23000 journées enfants soit :
Sur les Accueils de Loisirs Périscolaires: 75 enfants en moyenne le matin, 280 enfants en moyenne le temps de midi et 174 enfants en moyenne sur le temps du soir. L’équipe d’animateur sera constituée de 2 responsables pédagogiques (Formés BEATEP, BPJEPS ou équivalent) de 20 animateurs (tous formés BAFA au minimum, complété par des formations spécifiques, CAP Petite Enfance).
Sur l’Accueil de Loisirs du Mercredis 90 enfants en moyenne. L’équipe d’animateur sera constituée de 1 responsable pédagogique (Formé BEATEP, BPJEPS ou équivalent) de 9 animateurs (tous formés BAFA au minimum, complété par des formations spécifiques, CAP Petite Enfance)
Sur l’Accueil de Loisirs des Petites Vacances 80 enfants en moyenne. L’équipe d’animateur sera constituée de 1 responsable pédagogiques (Formé BEATEP, BPJEPS ou équivalent) de 8 animateurs (tous formés BAFA au minimum, complété par des formations spécifiques, CAP Petite Enfance)
Sur l’Accueil de Loisirs des Grandes Vacances 90 enfants en moyenne. L’équipe d’animateur sera constituée de 1 responsable pédagogique (Formé BEATEP, BPJEPS ou équivalent) de 10 animateurs (tous formés BAFA ou en cours de formation pour les étudiants minimum, complété par des formations spécifiques, CAP Petite Enfance).
Pendant les séjours d’été, nous pouvons être amenés à proposer des minis séjours pour vivre des « vraies » vacances, découvrir l’environnement proche… et d’appréhender la vie collective autrement qu’au centre de loisirs, en situation réelle !!! Ils concerneront des groupes de 16 enfants pour favoriser la dynamique de groupe et permettre de faciliter la communication.
L’association des Francas de Saint-Juéry participe à l’activité socio culturelle, en participant au Carnaval, au Téléthon avec l’activité Expression Danse et réalise le Spectacle de Noël ouvert à tous les enfants.


3 – LES MODALITÉS DES REMONTES D’INFORMATION DU DIRECTEUR VERS L’ASSOCIATION
Les temps d’évaluation en cours de projet se feront tous les trimestres, des comptes rendus permettront d’alimenter les bilans trimestriels eux même éléments constituant du bilan de fin d’année.
Un bilan pédagogique sera transmis en fin d’année ainsi qu’un bilan administratif et financier, éléments préparatoires à l’Assemblée Générale.

4 – LES LIENS AVEC LES PARTENAIRES 
Le principe de Laïcité prend toute sa place, dans les attitudes éducatives des animateurs où le vivre ensemble tout en étant différents devient une réalité dans les activités proposées.
D’autre part, l’accueil sera d’autant plus de qualité qu’il sera en cohérence avec l’environnement social de l’enfant.

Ainsi nous rechercherons le plus possible la concertation avec les autres acteurs de l’éducation des enfants, à savoir :
- Les parents, dans les relations quotidiennes qu’ont les responsables pédagogiques, les animateurs.
-Les enseignants, dans le cadre des participations aux Conseils d’ Ecoles, aux entretiens avec les enseignants dans des situations spécifiques, à notre participation au Contrat Éducatif Local et au Programme de Réussite Éducative.
- Le Service Jeunesse dans notre participation future à des projets en partenariat
- Le Centre Social dans notre participation future à des projets en partenariat
- L’OMEPS dans notre coordination CEL


Le Projet Éducatif s’inscrit dans la dynamique du Projet Éducatif Local de la Mairie de Saint-Juéry dans le sens où les actions mises en place participent à l’éducation des plus jeunes dans le temps libre.

contact :

05 63 45 35 91

© 2018 by FRANCAS

Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now